01 07 01/07 2015

Métiers de bouche

L’information sur les allergènes : mode d’emploi

L’article 44 du règlement 1169/2011 du 25 octobre 2011 rend obligatoire l’information des consommateurs sur les allergènes présents dans les plats.
L’entrée en vigueur de cette obligation était fixée au 13 décembre 2014.

Le décret définissant les modalités d’information relatives à l’utilisation de tout ingrédient provoquant des allergies ou des intolérances a été publié au journal officiel le 19 avril 2015. Il est entré en vigueur le 1er juillet 2015.

Quels sont les allergènes concernés par cette information ?

Cette information porte sur les produits suivants :

1. Céréales contenant du gluten, à savoir blé, seigle, orge, avoine, épeautre, kamut ou leurs souches hybridées, et produits à base de ces céréales,
2. Crustacés et produits à base de crustacés.
3. Œufs et produits à base d’œufs.
4. Poissons et produits à base de poissons
5. Arachides et produits à base d’arachides.
6. Soja et produits à base de soja, à l’exception
7. Lait et produits à base de lait
8. Fruits à coque,
9. Céleri et produits à base de céleri.
10. Moutarde et produits à base de moutarde.
11. Graines de sésame et produits à base de graines de sésame.
12. Anhydride sulfureux et sulfites
13. Lupin et produits à base de lupin.
14. Mollusques et produits à base de mollusques.

Vous trouverez ci-joint la liste détaillée de ces substances.

Les possibles traces d’allergènes sont-elles concernées par cette obligation d’information ?

Non, seuls sont concernés par l’information les produits volontairement incorporés dans les plats.

Quelles sont les modalités de l’information ?

Deux solutions sont possibles :

1- La liste des allergènes présents dans les plats est indiquée par écrit de façons lisible et visible des lieux où est admis le public (par exemple sur le menu),
Exemple de présentation :
Pavé de saumon et purée de Céleri
Contient du poisson et du lait. (ou allergènes : poissons, lait, céleri)

2- Les modalités selon lesquelles l’information est tenue à la disposition du public sont précisées de manière écrite.

Dans ce second cas, il sera tout de même nécessaire qu’un écrit reprenant la liste des allergènes présents dans chaque plat soit disponible dans l’établissement et que le consommateur y ait accès « directement et librement ».
Exemple de mention pouvant figurer sur la carte ou de manière visible et lisible dans la salle :
Les informations sur les allergènes présents dans les plats sont à votre disposition <préciser l’emplacement>.