20 10 20/10 2017

Actualités

Réduction des niveaux sonores

Le Ministère de la Solidarité et de la Santé, le Ministère de l’Environnement et le Ministère de la Culture se sont réunis pour mettre à jour la loi qui protège notre audition. Le décret relatif à la prévention des risques liés aux bruits et aux sons amplifiésa pour but d’encadrer plus clairement les événements proposant au public de s’exposer aux sons, « bruits », ou tout autre qualificatif musical.

Clos ou ouverts, les établissements doivent à présent suivre certaines mesures :

1° Respecter en tout endroit accessible au public les niveaux sonores déterminés par arrêtés. Sur 15 minutes, le niveau sonore autorisé est désormais de 102 dB(A). Sur les basses fréquences, il est fixé à 118 dB(C).

Informer le public sur les risques auditifs

3° Mettre à la disposition du public à titre gratuit des dispositions auditives individuelles adaptées aux public accueilli dans les lieux

Votre capacité d’accueil est supérieure à 300 personnes ou vous êtes une discothèque ?

Des mesures supplémentaires vous concernent :

4° Enregistrer en continu les niveaux sonores en décibels pondérés A et C auxquels le public est exposé et conserver ces enregistrements.

Afficher en continu à proximité du système de contrôle de la sonorisation, les niveaux sonores en décibels pondérés A et C auxquels le public est exposé.

Permettre le repos auditif, le niveau sonore visant à ne pas dépasser la règle d’égale énergie basée sur la valeur de 80 décibels pondérés A équivalents sur 8 heures.

Pour en savoir plus :

Décret n° 2017-1244 du 7 août 2017 relatif à la prévention des risques liés aux bruits et aux sons amplifiés

Association Agi-son