14 12 14/12 2018

CHR HA

CHR-HA décrypte pour vous les tendances restauration

1/2

En complément du Sirha auquel CHR-HA sera présent du 26 au 30 janvier sur le stand 3F54, nous vous livrons quelques tendances restauration et food remontées par les 1600 adhérents de la première centrale de référencement indépendante : hôtels, traiteurs, brasseries, restaurants traditionnels, restaurants de quartier, restaurants gastronomiques etc.

Ces tendances ont également été remarquées par les consultants CHR-HA qui accompagnent les adhérents dans leurs projets d’investissement et recherche de produits, le service audit qui analyse les achats des établissements pour leur proposer des solutions moins onéreuses, et les acheteurs qui négocient les prix et les mercuriales auprès de 110 fournisseurs. Restaurants traditionnels Restaurants de quartier Restaurants

  • L’expérience client

Comme en hôtellerie, les professionnels sont conscients de ce que les clients recherchent aujourd’hui : vivre un moment privilégié. Co-création de menus, décoration éphémère ou insolite, menus sur-mesure, menus mystère, cuisine privative pour être aux fourneaux avec le chef… On mise sur l’interactivité, l’aventure et l’effet de surprise, mais toujours en adéquation avec la vocation du restaurant, et non par le biais d’un effet marketing sans justification.

  • Le Fast Food sain

Depuis plusieurs années, des concepts viennent combler une demande croissante de produits de meilleure qualité, y compris en restauration rapide. Surfant sur la prise de conscience des consommateurs, leur objectif est de proposer des plats frais, moins gras, moins salés, pour un prix abordable.

  • Les cantines chics

Proches du concept « fast good », ces cantines chics misent sur la variété des menus (sucrés et salés) ainsi que sur l’ambiance et la décoration. L’idée est de manger rapidement, mais bien et dans un cadre agréable, avec du mobilier design et un style étudié.

  • Les restaurants « monoproduits » 

En proposant un aliment décliné dans une multitude de recettes, des enseignes se positionnent en experte sur un produit donné et séduisent par la créativité qu’elles déploient dans leurs recettes culinaires. On en trouve autour de la mozzarella, de l’omelette, des boulettes de viandes, du croque-monsieur, du ceviche, du tofu, du saumon, et bien d’autres ! Préparé à toutes les sauces, le produit retrouve une place centrale dans la cuisine. Et même les étoilés s’y sont mis !

  • Les boutiques restos

Pourquoi choisir ? Proposer à la fois un restaurant et une boutique sous un même toit permet de répondre à toutes les envies du moment des clients. Dans certains, la boutique est déconnectée du restaurant, dans d’autres on achète sa viande, par exemple, que l’on consomme sur place.

  • Les concepts mixtes

Epicerie + restaurant + bar + pizzeria, ou bien restaurant où l’on peut manger une formule menu à 16h00, se détendre et discuter puis ensuite boire quelques cocktails, ou concept mêlant cantine/ferme urbaine/atelier de réparation, on mixe les concepts pour proposer plusieurs expériences avec un côté festif ou engagé suivant la vocation du lieu.

  • La recherche de sens

Pour répondre à la quête de valeurs des consommateurs, de nouveaux concepts misent sur une cuisine sincère et simple, faite par des gens passionnés. Circuit court, proximité avec les producteurs, lieux de vie inspirés des maisons de campagne, carte qui s’invente au fil des récoltes, comme s’il était temps de revenir à l’essentiel : planter, cultiver, manger.

  • Les restaurants « pop-up »

Les restaurants peuvent aussi être éphémères pour apporter des expériences uniques. Des évènements gastronomiques ont lieu avec des chefs qui se relaient et investissent tour à tour une cuisine ou un lieu. Une tendance qui peut se décliner facilement, en changeant le concept gastronomique ou en invitant une autre équipe de cuisine pendant un temps donné, et surprendre les clients ! 

  • Le collaboratif

La nourriture c’est avant tout une histoire de partage. C’est en partant de ce constat que des nouveaux lieux proposent de se retrouver autour d’une table même lorsque l’on ne se connaît pas, voire cuisiner ensemble ou faire vivre le restaurant.

  • Le quatrième repas 

Un nouveau venu

 

Mais aussi …

  • Le « clean eating » : la tendance qui dit non aux produits transformés et privilégie les aliments frais et les ingrédients naturels (fruits et légumes de saison, céréales complètes)
  • Le quatrième repas qui s’intercale le matin, entre le petit-déjeuner et le déjeuner ou l’après-midi entre le déjeuner et le dîner : des recettes à déguster facilement de type finger food, des plats à base de céréales, des recettes à base d’œufs pouvant être servis à n’importe quelle heure de la journée.
  • Les snacks sains : les fruits secs, les amandes, les pistaches ou les fèves, ou encore les chips de légumes séchés, gonflés ou grillés.
  • Les protéines à base de plantes : une alternative à la viande à l’ère de la mode vegan comme les lentilles, les pois chiches et le quinoa pour ne citer qu’eux.
  • La tendance zéro déchet : plus de produits frais, locaux et du terroir, et moins de produits industriels.
  • Des plats épicés et relevés aux saveurs du Moyen-Orient : houmous, fallafels, boulgour, chawarma…
  • Les desserts vegan : des recettes revisitées sans œuf ni lait de vache, avec des huiles et laits végétaux.
  • Les fleurs comestibles : en salade, en infusion, dans les jus de fruits ou les cafés.
  • Les mocktails, l’alternative saine aux boissons alcoolisées : cocktails sans alcool, à base de fruits ou légumes, avec des épices et des herbes, et de l’eau plate ou gazeuse.
  • Des assiettes toujours plus vertes avec des chefs qui cultivent l’amour des légumes.

Pour bénéficier des prix négociés CHR-HA et être accompagnés dans votre métier de restaurateur et d’hôtelier, contactez-nous à info@chr-ha.com, au 04 28 38 25 30 ou rendez-vous sur http://www.chr-ha.com/votre-metier/restauration.html