26 11 26/11 2015

Info Pêche Durable avec SeaWeb Europe

Témoignage de deux pêcheurs engagés pour la préservation des ressources de la mer

A l’occasion de la journée mondiale des pêcheurs et des artisans de la mer (Samedi 21 novembre), SeaWeb Europe vous propose de découvrir le témoignage de deux pêcheurs engagés pour la préservation des ressources de la mer :

Christian Decugis

Petit-fils de pêcheur professionnel aux petits-métiers, Christian Decugis exerce cette activité depuis 1980 à Saint-Raphaël. Il utilise filets, palangre du large ou encore casiers. Membre de la prud’homie de pêcheurs depuis plus de 30 ans, il a été prud’homme pendant 20 ans et également Président du Comité Local des Pêches de la région du Var de 2009 à 2012. Christian est l’un des membres fondateurs de Medarnet, une plateforme méditerranéenne en faveur des pêcheurs artisanaux.

« Les pêcheurs de Méditerranée française se sont organisés depuis plusieurs siècles en Prud’homies (celle de Saint-Raphaël (Var) a été créée en 1811) pour structurer l’activité halieutique en fonction des caractéristiques territoriales et valoriser leurs savoir faire par la vente directe. Plus que des règles, il s’agit d’une culture et d’une organisation collective des bases de la compétition entre acteurs : empêcher que certains, par la concentration du capital et leurs usages, ne monopolisent l’espace ou les opportunités de pêche au détriment des autres, fixer les conditions minimales pour que chacun puisse gérer la ressource, à son niveau individuel, sans se sentir lésé par les autres. ».

Christian Decugis a été également Président du groupe FEP Varois (Fonds Européen pour la Pêche - Axe 4) associant les différents acteurs du territoire marin pour promouvoir les activités marines durables (pêche professionnelle et de plaisance, plongée, aquaculture, tourisme, etc.).

Yoann Crochet

Pour Yoann Crochet devenir marin était une évidence : dès ses 16 ans il partait en mer avec son père. Cela fait maintenant 20 ans qu’il est patron de L’UNIVERS un fileyeurs côtiers de moins de 12 mètres, sur l’Île d’Oléron.

« A La Cotinière, on est marin de génération en génération, la pêche est une pêche artisanale connue pour sa fraîcheur et sa qualité.
Les navires pêchent dans le Golfe de Gascogne non loin des côtes tout en essayant de pratiquer une pêche respectueuse de l’environnement, en effet les marins utilisent des engins sélectifs ou évite les nurseries afin de ne pas capturer les juvéniles. Les espèces pêchées sont nombreuses et varient en fonction des saisons, cette variété d’espèces et de métiers fait la richesse de La Cotinière et permet aux marins de s’adapter à l’environnement, à la ressource et à la météo.
Les espèces capturées sont d’une part des espèces sous quotas dont le suivi est strict (attribution d’un quota à l’Organisation de Producteurs (OP) puis par navire pour les espèces sensibles (comme la sole), suivi journalier des productions), et d’autre part des espèces non-soumises à quotas pour lesquelles la gestion est faite en fonction de l’état de la ressource et du marché (restriction sur la taille, fermeture de pêche, projet de sélectivité sur le céteau…).
Depuis 2003, l’OP a mis en place une politique de diminution et de valorisation des retraits (poissons invendus) via la SARL Pêcheurs de l’Ile d’Oléron qui trouvent des débouchés et valorisent les productions des adhérents de l’OP de La Cotinière. Par ailleurs, l’OP valorise également les productions des adhérents via un système de pin’s qui garantit la qualité des produits et l’éco-responsabilité des pêcheurs. Ces pin’s permettent de valoriser des engins de pêche (poissons de ligne) mais aussi des méthodes de pêche (durée de trait de chalut court par exemple).
 »

SeaWeb Europe organise des rencontres entre restaurateurs et pêcheurs. N’hésitez pas à les contacter si vous êtes intéressés pour participer à ces rencontres.