17 12 17/12 2015

Info durabilité de SeaWeb Europe

L’huître… témoin d’un océan en bonne santé !

1/1

En Europe, la consommation des huîtres, essentiellement vivantes, correspond en grande partie à la période des fêtes de fin d’année. La France détient le record de consommation avec plus de 1,19 kg consommé par habitant et par an.

La production d’huîtres dépend fortement de la qualité du milieu naturel. L’huître filtre et consomme différents éléments en suspension dans l’eau dont le phytoplancton indispensable à sa croissance. Les modifications de l’environnement, comme l’acidification des océans causée par l’absorption du dioxyde de carbone (CO2), influent sur la biologie de l’huître, qui rencontre des difficultés pour former sa coquille nécessaire à sa survie. L’acidification des océans n’est cependant qu’une menace parmi d’autres, mais ce phénomène peut exacerber d’autres problèmes tels que le développement de maladies et les mortalités massives que rencontrent actuellement les producteurs. Les techniques de culture sont maîtrisées mais cette production nécessite la surveillance constante des milieux. La conchyliculture est ainsi le garant de la qualité des eaux du littoral.

La majorité des élevages repose sur une reproduction qui a lieu en milieu naturel. Il existe également des écloseries - aujourd’hui, 20 à 30% des naissains sont produits en écloserie - qui fournissent des animaux issus de géniteurs sauvages ou issus de géniteurs produits en laboratoire (pour l’obtention d’animaux stérile).

Pourquoi rendre les huîtres stériles ? Pour ceux qui souhaitent en manger toute l’année !
Les huîtres se reproduisent naturellement de mai à aout (mois sans R). Au cours de cette période, elles deviennent plus laiteuse et sont moins appréciées.
D’ou l’idée de rendre les rendre stériles…
Pour obtenir des individus stériles, il faut ajouter un chromosome à chaque paire de chromosomes de l’huître, et l’on obtient ainsi des huîtres triploïdes.
L’huître triploïde ne consacre donc pas de temps à la reproduction - et ainsi ne subit pas la maturation estivale qui la rend laiteuse. L’opportunité économique et écologique des huîtres fait l’objet de débat chez les ostréiculteurs.

Pour en savoir plus, commandez le guide des espèces en écrivant à l’adresse suivante : contact@seaweb-eu.org