25 02 25/02 2016

Ethic Ocean

Info SeaWeb Europe - La politique commune des pêches évolue !

La pratique des rejets consiste à rejeter à la mer, vivants ou morts, les poissons dont on ne veut pas, soit parce qu’ils sont trop petits, soit parce que le pêcheur ne dispose pas de quotas ou en raison d’intérêt commercial moindre. La nouvelle politique commune des pêches a mis en place depuis janvier 2015 une obligation de débarquement afin de mettre un terme à ce gaspillage. Les poissons, trop petits pour être commercialisés, seront transformés en tant que co-produits de la pêche en farine et huile de poissons pour nourrir les élevages, en aliments pour animaux domestiques, en fertilisants, etc.

Cette nouvelle mesure permettra d’améliorer la sélectivité des engins de pêche et d’obtenir des données de captures plus fiables. Afin que les pêcheurs puissent s’adapter à ce changement, l’obligation de débarquement est introduite progressivement, entre 2015 et 2019, pour l’ensemble des pêcheries commerciales (espèces soumises au taux admissible de captures ou aux tailles minimales) de l’Union européenne.