06 03 06/03 2015

Info Pêche Durable avec SeaWeb Europe

Alerte sur le bar

1/1

Evitez l’achat de bar sauvage pour le moment. En effet le bar sauvage est en danger et nous sommes actuellement en pleine période de reproduction de cette espèce.
C’est pourquoi la pêche au chalut pélagique ciblant le bar est interdite en Manche, mer du Nord et mer Celtique, depuis le 27 janvier et ce jusqu’à fin avril. Préférez des espèces comme le maigre ou le mulet, proches en goût.

Mesure d’urgence adoptée par la Commission européenne : fermeture de la pêcherie de bar au chalut pélagique

Les chalutiers pélagiques ciblant le bar sont interdits de pêcher en Manche, mer du Nord et mer Celtique, depuis le 27 janvier et ce jusqu’à fin avril. Cette période correspond à la période de reproduction de cette espèce désormais considérée comme surexploitée et en danger.

Les avis des pêcheurs français divergent sur la question

Les ligneurs de la pointe Bretagne dénoncent le manque d’action des Etats depuis plusieurs années pour assurer une gestion durable du stock et félicitent la reprise en main du sujet au niveau européen.

Au contraire les 21 chalutiers pélagiques parlent d’une action injuste envers la profession, estimant qu’ils ne sont pas les seuls leviers d’action. Des aides financières pour compenser l’arrêt de l’activité jusqu’à fin avril devraient être mises en place pour les pêcheurs concernés par l’interdiction.

De leurs côtés, les plaisanciers souhaitent interdire, à tous et dans toutes les zones, la pêche du bar en période de reproduction et relever la taille minimale de capture à 42 cm.

Vers des prises de mesures de gestion en Europe pour rétablir le stock de bar.

Des discussions sont en cours entre l’Europe et les différents Etats membres pêcheurs de bar (France, Royaume-Uni, Irlande, Belgique et Pays-Bas principalement) afin d’instaurer des règles de gestion à plus long terme pour rétablir le stock. Ces mesures devraient concerner l’ensemble des professionnels et plaisanciers (qui prélève 25% des prises totales).