09 06 09/06 2016

GNI

Un dernier coup...de massue avant l’EURO ?!

L’annonce de l’interdiction de la diffusion des matchs en terrasse dans toutes les villes hôtes de l’Euro 2016, faite par le Secrétaire d’Etat chargé des Sports ce matin, met un point final aux derniers espoirs que nous pouvions porter pour cette grande fête qu’on nous avait promis, l’EURO 2016 !

Des hôtels loin d’être pleins quand dans le même temps les meublés de tourisme illégaux font le plein, à la grande satisfaction d’Abritel et d’Airbnb.
Des terrasses interdites de diffusion de matchs parce que les risques de sécurité sont trop grands ! mais de qui se moque-t-on ? la France est en état d’urgence mais on peut occuper la place de la République sans être inquiété ! la CGT peut bloquer Rungis et ses alentours, les manifestants peuvent saccager les centres-villes de Nantes et de Rennes mais on ne peut pas se réunir en terrasse ?

Quel est le message adressé à nos concitoyens ? que pendant l’Euro 2016 seule la sécurité des supporters et des fans zone est assurée ? que seules les grandes multinationales qui ont signé avec l’UEFA bénéficieront d’une garantie de sécurité, alors même qu’elles contournent la loi française ? Nous ne pouvons laisser le Secrétaire d’Etat chargé des Sports parler de se ”rassembler de façon désorganisée” sur nos terrasses. Nos terrasses font partie des derniers lieux de convivialité où l’on peut encore, en famille ou entre amis, se divertir en regardant un match de foot.

La sécurité est une obligation de l’Etat et un droit pour tous les citoyens, pas seulement pour les supporters. Au GNI, nous exigeons que la sécurité soit assurée pour tous, pour nos professionnels comme pour leurs clients. L’application de l’état d’urgence ne doit pas être à géométrie variable !

Le Secrétaire d’Etat chargé des Sports a fait de grandes déclarations selon lesquelles l’EURO 2016 devait être une fête pour tout le monde avec des retombées économiques pour toutes les entreprises et avec un maximum d’emplois pour nos concitoyens. Manifestement il s’agissait d’une tromperie, et aujourd’hui l’estocade est portée à tous les professionnels du
secteur du tourisme, par un gouvernement qui n’assume plus ses responsabilités.
 


GNI de l’hôtellerie et de la restauration
Le GNI est la seule Organisation Professionnelle indépendante au service des hôtels, cafés, restaurants, traiteurs organisateurs de réception et établissements de nuit indépendants et patrimoniaux. Didier Chenet est président du SYNHORCAT et du GNI, Claude Daumas, président de la FAGIHT est président délégué du GNI, Philippe Quintana, président du CT-CHRD est également président délégué du GNI.

CONTACT PRESSE
GNI - Groupement National des Indépendants
Adeline CORUS
– a.corus@gni-hcr.com – 06 62 75 25 18