11 06 11/06 2015

Communiqué de presse

Rapport du Conseil de Promotion du Tourisme : Une nouvelle étape dans la revalorisation du tourisme français

Publié aujourd’hui, le rapport du Conseil de Promotion du Tourisme auqeul a considérablement contribué Didier Chenet, au nom du GNI, est une nouvelle étape dans la revalorisation du Tourisme Français. Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères et du Développement international a détaillé ses mesures qui s’articulent autour de 4 axes majeurs que sont : Le numérique, l’accueil, la formation et l’investissement.
Didier Chenet salue le pragmatisme et le réalisme de ces propositions dont la mise en oeuvre a déjà été amorcée où le sera sous peu. Laurent Fabius a dans ses propos souligné l’importance du tourisme pour la France, évoquant même un véritable trésor. Ce trésor mérite toutes nos attentions et les mesures avancées vont dans ce sens.

Le numérique :

Désormais les relations entre les hôteliers et les OTAs seront organisées par un contrat de mandat.

" Mais le plus important fait remarquer Didier Chenet, c’est que le gouvernement fait sienne l’exigence du GNI d’interdire par la loi les clauses de parité tarifaire imposée par les OTAs aux hôteliers. Le texte de la loi Macron adoptée le 10 juin dernier en commission par l’Assemblée Nationale va d’ailleurs dans ce sens. Bientôt, lorsque le texte sera définitivement adopté, nos hôteliers retrouveront enfin la liberté de pratiquer des tarifs plus avantageux à destination de leurs clients directs y compris sur leur propre site internet. Le gouvernement a décidé de franchir le pas que s’était refusée de faire l’Autorité de la Concurrence dans le plus grand intérêt des hôteliers, des clients et de la France. Je salue ici le courage et la qualité d’écoute du Ministre. »


Cette problématique, désormais résolue, nous appelons de nos voeux que les autres problématiques de notre secteur soient toutes aussi prises à bras le corps, à savoir :
- Donner force de loi à la norme Afnor qui encadre les avis Internet afin de fiabiliser les sites d’opinions dans l’intérêt des professionnels et des consommateurs.
- Continuer de travailler à une équité réglementaire et fiscale entre tous les acteurs du tourisme, à la fois les acteurs dits traditionnels et les nouvelles formes d’offres touristiques dits meublés touristiques.

L’accueil
Il est important pour le GNI que l’accueil soit une des priorités de ce rapport et félicite les mesures proposées qui contribuent à la fidélisation des touristes. Dans la dynamique du rapport, de revaloriser les régions et les trésors de France, il apparaît évident de garder aujourd’hui nos outils d’informations et d’indications dans nos villes et nos villages. Les professionnels du tourisme sont aujourd’hui inquiets de l’interdiction des pré-enseignes qui, en dépit de tous les outils de géolocalisation, reste l’outil le plus fiable pour trouver nos établissements.

La formation
Le GNI soutient pleinement la création de la « Conférence des Formations d’Excellence du Tourisme » à laquelle il participera via son projet d’école porté par le CFA Médéric, l’école hôtelière de Paris. Le GNI considère la formation comme l’un des piliers fondamentaux pour affirmer notre excellence touristique.
L’investissement
Force est de constater que les investissements des professionnels du tourisme aujourd’hui ont été et restent essentiellement dédiés aux mises aux normes sécurité et accessibilité, le GNI salue la mise à disposition d’outils dédiés au développement des activités touristiques et de leurs structures. Le Fonds d’Investissement Tourisme – le FIT - a une véritable carte à jouer dans le développement économique et le rayonnement touristique de la France.
Un certain nombre de mesures portées par le GNI se retrouvent dans ce rapport. Certaines sont de nature à être transposées immédiatement par voie législative ou réglementaire. D’autres nécessiteront davantage d’expertise et de concertation. Mais le GNI estime ce rapport satisfaisant en ce qu’il apporte des réponses concrètes à nos préoccupations.
Le GNI renouvelle néanmoins sa demande de convocation des états généraux de l’hébergement marchand afin d’aller encore plus loin dans la défense et la promotion du tourisme français.

GNI
Le GNI est la seule Organisation Professionnelle indépendante au service des hôtels, cafés, restaurants, traiteurs organisateurs de réception et établissements de nuit indépendants et patrimoniaux. Didier Chenet est président du SYNHORCAT et du GNI, Claude Daumas, président de la FAGIHT est président délégué du GNI, Philippe Quintana, président du CT-CHRD est également président délégué du GNI.

Contact presse :
GNI – Groupement National des Indépendants

Edwige HOUDARTe.houdart@synhorcat.com – 06 68 42 39 56
Catherine DE BRUYNEcontact@fagiht.fr – 06 09 67 44 47
Thomas LEROYthomas.leroy@gniterritoires.fr – 06 21 19 36 41

Agence Manifeste
Amina ENNACIRI amina.ennaciri@manifeste.fr – 01 55 34 99 82