03 08 03/08 2015

Communiqué de Presse

Le GNI se joint à l’Association AHTOP pour lutter ensemble contre l’inégalité réglementaire et la concurrence déloyale des meublés touristiques.

1/1

Aujourd’hui, les plateformes numériques proposent à leurs clients plus de 250 000 meublés touristiques en location de courte durée, rien que pour la France. Cet engouement permis par internet est le signe d’une demande, et en cela, l’arrivée de ces géants du net sur le marché de l’hébergement touristique, n’est ni contestable ni condamnable.

« Sauf que ces acteurs, qu’il s’agisse des plateformes numériques ou des loueurs, ne respectent pas les obligations réglementaires et fiscales auxquelles nos hôteliers sont soumis » déclare Didier CHENET, président du GNI.
« Cela pose un vrai problème d’égalité de concurrence entre ces meublés touristiques et nos hôtels, ainsi que de protection des clients ».

Cette situation ne peut pas durer. Nous ne sommes pas face à quelques personnes proposant des chambres chez l’habitant, et s’assurant d’un accueil personnalisé de leurs clients, ainsi que de leur séjour. Aujourd’hui ces sites hébergent des offres de location postées par des loueurs de meublés touristiques professionnels, proposant plusieurs appartements, et réalisant de conséquents bénéfices, souvent au mépris du respect des règles fiscales. Ce développement est tiré par des prix attractifs, rendus possible par les conditions d’exploitation hors fiscalité et réglementation qui sont les leurs…à la grande différence de nos hôteliers.

Il y a plusieurs mois que le GNI est entré en combat contre de telles pratiques.
Aujourd’hui, le GNI a décidé de rejoindre l’Association pour un Hébergement et un Tourisme Professionnels (AHTOP), afin de mettre en commun les travaux déjà réalisés, son expertise, et ses réseaux.
Le GNI apportera également sa représentativité nationale qui pèsera lourd devant nos gouvernants.

La prolifération sauvage et l’explosion des meublés touristiques sont le plus grand défi que doit relever l’hôtellerie durant la prochaine décennie. Il est important de s’unir afin de préserver l’hôtellerie française et ses emplois. Cela passe par une nouvelle forme de syndicalisme, un syndicalisme collaboratif et communautaire au-delà des seules organisations. Le GNI en a fait le choix.

GNI
Le GNI est la seule Organisation Professionnelle indépendante au service des hôtels, cafés, restaurants, traiteurs organisateurs de réception et établissements de nuit indépendants et patrimoniaux. Didier Chenet est président du SYNHORCAT et du GNI, Claude Daumas, président de la FAGIHT est président délégué du GNI, Philippe Quintana, président du GNI - Territoires est également président délégué du GNI.

Contact presse :
GNI – Groupement National des Indépendants
Catherine DE BRUYNE contact@fagiht.fr – 06 09 67 44 47

Thomas LEROYthomas.leroy@gniterritoires.fr – 06 21 19 36 41

Agence Manifeste
Amina ENNACIRI amina.ennaciri@manifeste.fr – 01 55 34 99 82