04 12 04/12 2018

GNI

Le GNI reçu lundi, 3 décembre, à Bercy par le Ministre de l’économie et des Finances : la priorité absolue c’est de rétablir la sécurité

1/1

A la suite des manifestations des gilets jaunes, Bruno Le Maire, le Ministre de l’Economie et des Finances, a présidé hier, 3 décembre, la cellule de continuité économique qui avait été réactivée il y a une semaine. Lors de cette réunion à laquelle participaient les représentants des organisations professionnelles dont les membres sont très impactés par ces manifestations, Bruno le Maire a indiqué que l’urgence absolue du gouvernement était de rétablir la sécurité en France.

Les participants ont fait état des conséquences des manifestations sur l’activité économique de leur secteur. Intervenant pour les hôtels, cafés et restaurants, Didier Chenet, Président du Groupement National des Indépendants de l’Hôtellerie & de la Restauration, a condamné fermement la violence et la casse à laquelle se sont livrés les manifestants. Il a regretté l’image honteuse de la France donnée par ces manifestants et a demandé à l’Etat de faire preuve d’autorité et de fermeté en interdisant purement et simplement toute nouvelle manifestation. 

Poursuivant sur l’impact économique de ces manifestations, Didier Chenet a évoqué des départs anticipés de touristes pris par la peur de séjourner en France et des annulations en cascade (+10% par rapport à l’an passé) qui d’ores et déjà entraient une perte moyenne de chiffres d’affaire de l’ordre de 20% pour les hôteliers parisiens. Il a expliqué également que la durée dans le temps de ce mouvement provoquait désormais une chute du rythme des réservations : celles-ci sont en effet deux fois moins nombreuses en ce moment que l’année dernière à la même époque. 

Didier Chenet a évoqué enfin différentes pistes afin de sortir de cette crise toutes ayant pour objet de limiter la pression fiscale en France et de redonner à tous un peu de pouvoir d’achat.

Parmi ces mesures, le GNI cite notamment :
- mettre en œuvre dès janvier 2019 une exonération de charges sociales ET fiscales sur les heures supplémentaires,
- étendre l’exonération de charges sociales et fiscales des titres restaurants aux avantages en nature nourriture des salariés,
- mettre en œuvre un moratoire sur la taxe de séjour régionale qui touchera immanquablement le pouvoir d’achat de nos concitoyens quand l’on sait que 50% des touristes à Paris sont des Français,
- mettre en œuvre un moratoire sur l’augmentation des commissions sur les titres restaurants et les chèques vacances,
- mettre en place un juste impôt à l’endroit des plateformes numériques internationales qui réalisent leur activité en France.

GNI de l’Hôtellerie & de la Restauration
Le GNI est la seule Organisation Professionnelle indépendante au service des hôtels, cafés, restaurants, traiteurs organisateurs de réception et établissements de nuit indépendants et patrimoniaux. Didier Chenet est président du GNI-SYNHORCAT et du GNI, Pascal Droux, président du GNI-FAGIHT est président délégué du GNI, Philippe Quintana, président du GNI-CDT est également président délégué du GNI