03 12 03/12 2014

Voyages à forfait

LE GNI ET L’HOTREC S’OPPOSENT A TOUT ACCORD PRECIPITE SUR LES VOYAGES A FORFAIT

Le GNI* et l’HOTREC (l’association représentant l’industrie hôtelière européenne) appellent le Conseil de l’UE à reporter tout accord sur la proposition de directive sur les voyages à forfait, car le texte actuel aurait des effets néfastes sur le secteur. Le Conseil Compétitivité débattra demain du texte de compromis proposé par la Présidence italienne.
Le texte ne répond pas aux préoccupations que le secteur hôtelier exprime depuis longtemps au sujet de cette proposition.
Pour le directeur général de l’HOTREC, Christian de Barrin, « ce texte présente de nombreux inconvénients et ne serait tout simplement pas applicable en l’état. Au regard de l’impact néfaste qu’aurait le texte actuel sur les hôtels, le Conseil ne devrait pas précipiter sa décision dans le seul but de finaliser la première lecture avant la fin de l’année. Les hôteliers comme les consommateurs méritent mieux  ».
En effet, le texte proposé par la Présidence italienne transformerait en forfait des services hôteliers qui ne sont pas considérés comme tels par la directive actuelle sur les voyages à forfait. Cela entraînerait des coûts additionnels très lourds que les établissements européens ne pourraient pas supporter, alors même que ce secteur continue à créer des milliers d’emplois malgré un contexte économique difficile.
Ainsi, le texte ne tient pas compte de la commercialisation des nuitées d’hôtels via les sites des agences de voyage en ligne. Sur ces sites, le client peut composer lui-même son forfait incluant sa réservation hôtelière. 
Le GNI et l’HOTREC appellent par conséquent le Conseil à ne pas adopter ce jeudi une orientation générale sur la directive concernant les voyages à forfait. Didier Chenet, président du GNI déclare : « il est essentiel de se laisser le temps pour répondre de façon satisfaisante et efficace, aux sérieuses préoccupations de l’industrie hôtelière européenne »

.Pour plus d’informations : www.hotrec.eu

Que représente l’HOTREC ?
L’HOTREC représente le secteur des hôtels, restaurants et cafés au niveau européen. Le secteur représente 1,8 million d’entreprises dont 99% de PME (91% de micro-entreprises). Le secteur emploie 10,2 millions de salariés dans l’UE. L’HOTREC rassemble 42 associations nationales représentant le secteur dans 27 pays européens.

*Le GNI est la seule organisation professionnelle indépendante au service des hôtels, cafés, restaurants, traiteurs organisateurs de réception et établissements de nuit indépendants et patrimoniaux. Le GNI représente 23 000 établissements et 260 000 salariés.
Didier Chenet, président du SYNHORCAT a été élu président du GNI, Claude Daumas, président de la FAGIHT et Gérard Guy, président de la CPIH sont élus présidents délégués.

Contact Presse GNI : Charlotte LE MONIET– c.lemoniet@orange.fr - 07 87 02 69 66 Martine PROFICHEL – m.profichel@synhorcat.com – 06 68 42 39 56
Catherine DE BRUYNE – contact@fagiht.fr – 06 09 67 44 47
Contact Presse HOTREC : Alexis WARAVKA - +32(0)2 513 63 23, alexis.waravka@hotrec.eu