02 12 02/12 2018

GNI

Le GNI avec Marcel Benezet accompagne le Président de la République lors de sa visite des établissements parisiens victimes des manifestations.

1/1

Au lendemain des émeutes survenues à Paris ce samedi 1er décembre le Président de la République est venu en personne avenue Kléber afin constater les dégâts et entendre les professionnels victimes des déchaînements des manifestants.

Il était accompagné de Marcel Benezet, le président des cafés, bars, brasseries du GNI-SYNHORCAT.

À cette occasion, Marcel Benezet a exprimé la colère des professionnels qui réclament que la sécurité de leurs établissements et de leurs collaborateurs soit garantie face à de tels débordements.
« Le GNI condamne le comportement des casseurs et demande aux gilets jaunes qu’ils cessent leur mouvement, un mouvement qui tourne à l’émeute hebdomadaire . » a déclaré Marcel Benezet.

Pour Didier Chenet , Président du GNI, « L’heure est grave. Les conséquences des manifestations des gilets jaunes sont inacceptables. Je pense aux saccages dont nos établissements ont été victimes. Je pense aussi à l’image que ces manifestations donnent de la France à l’étranger. Un pays où les monuments sont vandalisés, des commerces et des voitures incendiés, des personnes prises à partie. C’est catastrophique. Les manifestations des gilets jaunes font honte à la France.
Et je le dis aux gilets jaunes, il faut cesser tout appel à manifester, il faut arrêter là, votre mouvement est en train de perdre ses crédits. 
 »

Le GNI demande aussi au gouvernement d’entendre la détresse de nos concitoyens et de prendre très vite des mesures fiscales qui ne font pas toujours payer les mêmes, c’est à dire les entreprises et leurs salariés. Pour Didier Chenet, le gouvernement doit aller chercher le juste impôt et les justes taxes auprès de ceux qui réalisent leurs activités en France et optimisent voire trichent sur leur impôts et taxes comme les plateformes numériques et les GAFA. « C’est plus que légitime, c’est urgent ! Car le pire c’est que sinon, ce sont ces mêmes plateformes qui vont tirer profit de cette crise avec des achats de Noël et de fin d’année que nos concitoyens feront sur la toile s’ils ne peuvent pas circuler. »

Et le président du GNI de poursuivre : « il faut aussi répondre à la demande de pouvoir d’achat de nos salariés et pour cela prendre des mesures urgentes comme la défiscalisation des heures supplémentaires et l’abandon de toutes les augmentations de taxes et commissions qui grèvent leur budget. »

 

GNI de l’Hôtellerie & de la Restauration

Le GNI est la seule Organisation Professionnelle indépendante au service des hôtels, cafés, restaurants, traiteurs organisateurs de réception et établissements de nuit indépendants et patrimoniaux. Didier Chenet est président du GNI et du GNI-SYNHORCAT, Pascal Droux, président du GNI-FAGIHT est président délégué du GNI, Philippe Quintana, président du GNI-CT-CHRD est également président délégué du GNI.

 

CONTACTS PRESSE

Franck TROUET – f.trouet@gni-hcr.fr – 06 73 86 66 65