03 05 03/05 2019

GNI

Le GNI à Barcelone, aux cotés de 32 associations hôtelières du monde entier, pour demander une meilleure régulation des meublés de tourisme

1/3

Ce Mardi 30 avril 2019, après une journée de travail d’échanges entre elles, les principales associations hôtelières dans le monde ont présenté leurs recommandations à la fin de réguler le phénomène des meublés de tourisme à travers le monde.

Cette deuxième conférence internationale ReformBnB a accueilli du 28 au 30 avril 2019, 33 associations hôtelières, dont le GNI représenté par Franck Trouet, Conseiller du Président, venant de 22 pays ainsi que les représentants des Mairies de Barcelone, Paris ou Dubrovnik. 

Les différentes sessions de la conférence ont débouché sur la publication d’un document structuré autour de 7 recommandations permettant une meilleure régulation des meublés de tourisme et des plateformes d’intermédiation : l’enregistrement des meublés de tourisme, l’imposition des revenus à la fiscalité, l’encadrement et les limites nécessaires à cette activité, l’indispensable garantie de sécurité et de santé des touristes, le consentement du voisinage, la responsabilité civile des hôtes et des plateformes et enfin les contrôles et les sanctions des infractions.

Un grand défi auquel devront faire face les villes

L’hébergement touristique illégal a pris une ampleur alarmante ces dernières dix années dans un contexte peu et mal réglementé.

La croissance fulgurante des plateformes de réservation en ligne du type Airbnb a eu des répercussions négatives et préjudiciables pour les citoyens, rendant difficile l’accès au logement pour les populations locales et entrainant la disparition de l’authenticité des destinations touristiques.

La prochaine conférence Reformbnb

La ville qui accueillera la prochaine réunion Reformbnb en octobre 2019 sera Buenos Aires.

D’ici cette prochaine conférence, les associations hôtelières participantes entendent solliciter le soutien officiel des villes les plus importantes à travers le monde et inviter les plateformes spécialisées dans la location de meublés de tourisme à s‘engager dans le respect de leurs recommandations.

 

Les points importants de cette 2eme conférence ReformBNB :
-L’adoption par les 33 associations hôtelières présentes (venues du Japon, d’Argentine, de Colombie, du Brésil, du Chili, du Canada, des USA...) d’un recueil de préconisations à destination des villes et de leur pays avec pour objet une meilleure régulation des meubles de tourisme afin d’atténuer les impacts négatifs de l’explosion incontrôlée de cette activité à travers la planète.
-Le soutien des maires des villes de Barcelone, Dubrownik et Paris.
-L’intervention du professeur Jeroen Oskam, auteur du livre “The future of Airbnb and the sharing economy”, directeur de recherche a l’Hotel school of The Hague. Une intervention qui vient mettre à jour les pratiques et le poids d’Airbnb dans le tourisme aujourd’hui.