20 01 20/01 2017

GNI

Claude Daumas, président délégué du GNI, reçu au Ministère de l’économie et des finances

Face au très mauvais début de saison des professionnels de l’hôtellerie et de la restauration, implantés dans les stations de montagne, Claude Daumas, président délégué du GNI, a tenu à alerter les ministre de tutelle du secteur afin d’enrayer au plus vite leurs difficultés et d’éviter l’irréversible. Reçu au sein du Ministère de l’Économie et des Finances le jeudi 19 janvier, Claude Daumas a rappelé « la nécessité d’apporter des solutions rapides et concrètes aux entreprises en difficulté du fait du démarrage tardif de la saison ». Lors de ce rendez-vous, il a obtenu l’assurance de la mobilisation du Ministère de l’économie sur ces difficultés. Du fait, les entreprises en difficultés sont invitées, « dès à présent et sans attendre de nouvelles échéances ou difficultés, à faire appel aux dispositifs mis en place et récapitulés dans le guide d’accompagnement des entreprises en difficulté du fait du démarrage tardif de la saison touristique hivernale 2016-2017 ». Dans chaque département, un interlocuteur unique auquel les entreprises peuvent s’adresser pour enclencher les procédures tel que le report de charges ou l’étalonnement des contributions fiscales. S’agissant des besoins en financement, notamment en intersaison, les entreprises doivent insister auprès de leur banque pour obtenir la garantie de la BPI, sachant que la BPI peut également être directement contactée pour organiser la procédure.