26 03 26/03 2016

GNI

19 400 emplois salariés créés en 2015 dans le secteur de l’hébergement et de la restauration ; satisfaction du GNI qui se mobilise pour l’emploi

L’INSEE annonce la création de 19 400 emplois salariés en 2015 dans le secteur de l’hébergement et de la restauration, dont 4600 supplémentaires au quatrième semestre 2015. Le GNI se félicite que le seuil du million d’emplois ait été dépassé fin 2015 et souligne qu’il s’agit là du niveau le plus haut jamais atteint depuis la baisse de la TVA.

Alors même que notre secteur est fortement touché par la crise et la concurrence déloyale des nouveaux acteurs de l’économie dite collaborative, nos professionnels de l’hébergement et de la restauration mettent tout en oeuvre pour maintenir les emplois et en créer de nouveaux. En effet, nous sommes et restons convaincus que face à l’émergence de ces nouveaux acteurs la valeur ajoutée de nos professionnels reste la qualité de l’accueil et des services offert à notre clientèle. Et, bien que le secteur HCR ait connu un fort recul de son activité et une baisse de 3,5% du chiffre d’affaires global de la filière HCR pour l’année 2015 (Source Institut I+C), le secteur de l’hébergement a créé 3 500 emplois salariés supplémentaires et celui de la restauration 15 800. Il faut saluer l’effort de nos professionnels et les soutenir dans la voie qu’ils ont choisie, celle de l’emploi et du travail.

Pour Didier Chenet, président du GNI, ”le gouvernement, confronté à la hausse constante du chômage, doit impérativement soutenir les secteurs d’activité créateurs d’emplois. Cela passe par la régulation de l’économie dite collaborative qui, aujourd’hui, n’est autre qu’une économie clandestine. Il faut rétablir une concurrence saine et équitable entre tous les acteurs de l’hébergement touristique et de la restauration. Il est également temps pour le gouvernement de s’atteler à la réforme du code du travail et de trouver de vraies solutions pour libérer le travail, pour lever les freins au recrutement sans remettre en cause le modèle économique du tourisme en France et embaucher encore davantage en renonçant notamment à la taxation des CDD, indispensables à l’activité saisonnière du tourisme.

GNI de l’hôtellerie et de la restauration
Le GNI est la seule Organisation Professionnelle indépendante au service des hôtels, cafés, restaurants, traiteurs organisateurs de réception et établissements de nuit indépendants et patrimoniaux. Didier Chenet est président du SYNHORCAT et du GNI, Claude Daumas, président de la FAGIHT est président délégué du GNI, Philippe Quintana, président du CT-CHRD est également président délégué du GNI.

CONTACT PRESSE
GNI - Groupement National des Indépendants
Adeline CORUS
a.corus@gni-hcr.com – 06 62 75 25 18