14 09 14/09 2016

GNI

10 millions d’euros débloqués par Jean-Marc Ayrault en faveur du secteur... ...mais tant à faire !

Le GNI salue la décision du Ministre des Affaires étrangères et du Développement international de débloquer 10 millions d’euros pour la promotion de la destination France en 2016. A travers cette annonce, intervenue lors de la deuxième réunion du comité d’urgence économique pour le tourisme du 13 septembre, le GNI estime qu’il y a une vraie prise de conscience de la situation très alarmante du secteur du tourisme de la part du gouvernement. En effet, depuis quelques mois déjà le GNI alertait les différents ministères sur les difficultés grandissantes du secteur, l’urgence à agir et formalisait des propositions d’actions, jusqu’alors restées sans réponse.

Au regard de l’importance des fonds débloqués pour le secteur, le GNI estime que des actions d’envergure pourront être menées grâce à l’appui et la compétence d’Atout France.
Confiant, il insiste néanmoins sur l’importance d’intégrer les réseaux sociaux à cette communication en raison du rôle prépondérant qu’ils ont tenu dans la perception des récents événements et de la destination France.

Le GNI reconnait que la communication est effectivement un des leviers à actionner pour retrouver une dynamique positive mais qu’il n’en faut pas pour autant négliger les autres. Il continue donc de réclamer des mesures en direction des professionnels du secteur CHR et suggère de mobiliser à cette fin le fonds de modernisation de la restauration tant sur les aspects communication qu’aides aux professionnels. Il demande par ailleurs un allègement immédiat des charges sociales et fiscales qui pèsent sur les entreprises ainsi qu’un un moratoire partiel des charges social à hauteur de 15%. Pour Didier Chenet il s’agit aujourd’hui ”de préserver l’emploi et cette mesure, qui pourrait être étudiée au cas-par-cas, aurait l’avantage d’avoir un effet immédiat. Les reports d’échéances qui ont été mis en place ne sont que des reports…” En effet, après des mois de difficultés, les entreprises font face à d’importants problèmes de trésorerie et la question du maintien de l’emploi de leurs salariés se pose aujourd’hui. Le GNI a apprécié la présence de la ministre du travail, Myriam El Khomri à cette réunion car, dans le contexte actuel, le GNI redoute une myriade de plans sociaux auxquels il va falloir faire face si aucune aide n’intervient.

Didier Chenet, président du GNI, espère que ”des actions seront mises en oeuvre rapidement et que les propositions formulées dès fin août seront retenues par le comité interministériel du tourisme dont on salue la tenue mi-octobre sous la présidence du Premier ministre pour aborder la promotion, les difficultés d’entreprises du secteur. Un tel comité ne s’est pas tenu depuis 11 ans ! Il est urgent d’agir à court terme et bien évidemment nous continuerons de mener nos réflexions en vue d’améliorer l’offre touristique, en qualité et en prix, ou encore la formation touristique.”


GNI
Le GNI est la seule Organisation Professionnelle indépendante au service des hôtels, cafés, restaurants, traiteurs organisateurs de réception et établissements de nuit indépendants et patrimoniaux. Didier Chenet est président du SYNHORCAT et du GNI, Claude Daumas, président de la FAGIHT est président délégué du GNI, Philippe Quintana, président du CT-CHRD est également président délégué du GNI.

CONTACT PRESSE
GNI - Groupement National des Indépendants
Adeline CORUS
a.corus@gni-hcr.com – 06 62 75 25 18