04 05 04/05 2016

Classement hôtelier européen

La France en marche vers un classement hôtelier européen

Grâce à la présence du GNI-SYNHORCAT à l’Assemblée Générale de l’HOTREC, qui s’est tenue à Bratislava, le 27 avril 2016, la France reprendra son rôle d’observateur, en 2018, dans les travaux d’Hotelstars Union, le programme de classement hôtelier européen.

Par le biais du GNI, la France prendra donc part aux discussions pour rénover le classement européen dès 2018. Des solutions pourront alors être aménagées pour que notre pays pourra puisse rejoindre le programme HSU en 2020.

HSU, un classement pour un marché hôtelier européen plus compétitif

HOTELSTARS UNION, le programme de classement hôtelier européen, est composé de 16 pays membres et propose une classification européenne des hôtels. Il a été créé en 2009 par les organisations professionnelles de 7 pays, membres de l’HOTREC : Allemagne, Pays-Bas, Autriche, Suède, République tchèque, Hongrie et Suisse. L’HOTREC est l’association représentant les hôtels, les restaurants, les cafés et les établissements similaires à travers l’Europe.

Il s’agit d’une classification hôtelière commune avec certains critères obligatoires (propreté, hôtel non-fumeur…) et d’autres optionnels. L’objectif est d’étendre la renommée et la qualité de l’hôtellerie des pays membres et consolider ainsi le marketing hôtelier.

En 2016, HSU a pour ambition de valoriser cette classification, véritable atout pour un marché hôtelier européen encore plus compétitif, et de renforcer son poids auprès des Institutions européennes. Ce programme a été présenté au Parlement européen en mars 2016, ce dernier s’étant déjà montré favorable à une harmonisation des systèmes de classements hôteliers à travers l’Europe.

Un enjeu crucial pour la France

En sa qualité d’observateur, la France, par le biais du GNI, participe régulièrement aux groupes de travail organisés par HOTELSTARS UNION afin de déterminer les critères du classement hôtelier européen.

Ces travaux pourront à terme impacter tous les hôtels, c’est pourquoi nous avons œuvré pour que les critères européens soient aussi proches que possibles des critères français et vice-versa. Ce classement européen est très important pour les établissements du GNI car il permettra à la clientèle européenne et internationale d’avoir l’assurance d’une même qualité dans chaque pays lorsqu’ils visitent différents pays européens.

Retrouvez notre article sur le nouveau classement français et la procédure.