05 07 05/07 2018

Europe

Tourisme de masse : un enjeu grandissant

1/1

L’association européenne du secteur HCR, l’HOTREC a publié une synthèse présentant le tourisme de masse afin de contribuer à ce nouveau débat de manière constructive, responsable et durable. Cinq recommandations sont proposées aux décideurs publics pour gérer cet enjeu.

C’est par l’interaction de plusieurs facteurs que l’enjeu du tourisme de masse a émergé dans l’agenda politique. Les conséquences pour les destinations sont de plus en plus visibles tant pour le grand public via l’apparition du phénomène dans les médias, que pour les habitants des destinations touchées par l’impact dans leur vie quotidienne. Seul un effort commun et l’écoute des points de vue de toutes les parties prenantes, permettra de trouver des solutions pour garantir un tourisme durable et bénéfique pour tous même dans les destinations considérées comme saturées.

La synthèse de l’HOTREC présente un rapide aperçu des causes et des conséquences de ce phénomène présent dans plusieurs destinations européennes.

Voici les 5 recommandations de l’HOTREC :

  • Suivre de manière précise l’activité touristique ;
  • Déterminer des seuils réalistes de capacité d’accueil par destination ;
  • Lisser dans le temps ou dans l’espace pour faire baisser la pression sur une destination précise et une période concentrée ;
  • Aider les touristes à devenir des visiteurs responsables ;
  • Encourager le dialogue entre les acteurs publics, les acteurs du tourisme, les habitants…

« Les 5 recommandations proposées au sein de ce document, devraient contribuer à une meilleure gestion du tourisme dans les destinations concernées » d’après Ramon Estalella, Président de la commission Economie « collaborative » de l’HOTREC.

Le GNI soutient cette recherche de solutions impliquant toutes les parties concernées par ce phénomène du tourisme de masse. Certaines destinations françaises subissent en effet des pressions de plus en plus fortes par des arrivées massives sans qu’une gestion coordonnée permettent une bonne cohabitation avec les habitants. Si la France est un pays touristique avec une grande culture de l’accueil, il n’en reste pas moins que l’amplification du tourisme doit être prise au sérieux par toutes les autorités publiques qu’elles soient nationales ou locales.

Lire ici la synthèse de l’HOTREC (en anglais) : [https://datas.com/hotrec/overtourism/files/assets/basic-html/page-4.html#->https://datas.com/hotrec/overtourism/files/assets/basic-html/page-4.html]