21 05 21/05 2013

Europe

Mai 2013 : Le SYNHORCAT participe à l’Assemblée Générale de l’HOTREC

Les 16 et 17 mai derniers, l’HOTREC organisait sa 66ème Assemblée Générale à Vilnius, en Lituanie. Lors de cette Assemblée, un nouveau membre a été élu au sein de l’EXCOM, le Conseil d’Administration de l’HOTREC : il s’agit d’Agni Christidou, directrice générale de l’association hôtelière grecque.

Le nouveau Conseil d’Administration de l’HOTREC

Cette Assemblée a été l’occasion de définir une stratégie commune concernant la distribution en ligne, qu’il s’agisse des hôtels ou des restaurants. Les organisations françaises ont ainsi pu rappeler les actions entreprises au niveau national : participation à la commission de normalisation AFNOR sur les avis en ligne, requête auprès de la CEPC (Commission d’examen des pratiques commerciales) au sujet de la parité tarifaire et des disponibilités, veille permanente sur les pratiques des sites de réservation ou « OTA » (online travel agents). Trois actions contre les OTA sont en cours au Royaume-Uni, en Allemagne et en Suisse, devant les autorités nationales de la concurrence de ces pays. Ces actions portent sur les parités des prix et des disponibilités imposées par les centrales de réservation dans leurs contrats avec les hôtels. Deux nouveaux pays vont prochainement rejoindre le système européen de classement hôtelier « Hotelstars Union », la Grèce et le Danemark, ce qui portera à quinze le nombre de pays membres. Hotelstars mène actuellement une enquête auprès des clients d’hôtels en Europe, afin de mieux connaître leurs attentes en vue de la révision dues critères de classement ([http://www.hotelstars-survey.eu/fr->http://www.hotelstars-survey.eu/fr]). La France participe également aux réunions d’Hotelstars Union, sous le statut de « membre observateur », et prépare son adhésion qui ne pourra intervenir qu’après la révision du classement européen. Parmi les dossiers en cours au niveau européen, le futur règlement sur la protection des données et la mise en œuvre de l’obligation d’information sur les allergènes sont prioritaires. Le texte à venir sur la protection des données personnelles concerne notre secteur, car nos établissements collectent et traitent des informations personnelles pour leurs actions de promotion. Or, ce texte risque de créer de nouvelles contraintes même pour les plus petites structures, comme la mise en place d’un « délégué à la protection des données » dans chaque entreprise, afin d’assurer le respect du règlement. L’HOTREC est particulièrement vigilante à la prise en compte des contraintes spécifiques à notre métier et ses PME/TPE dans ce dossier. L’HOTREC a également rappelé l’importance de mesures nationales concernant l’obligation d’information des consommateurs sur les allergènes, dans les restaurants. Cette information doit pouvoir être délivrée oralement, par le personnel du restaurant, sur demande des clients. Les menus afficheraient une mention indiquant aux clients que des informations sur les allergènes sont disponibles auprès du personnel en salle. Il s’agit d’ailleurs de la position soutenue par le SYNHORCAT dans toutes les réunions passées et à venir avec les autorités administratives. Un groupe de travail a été créé par l’HOTREC afin de suivre au plus près les négociations nationales en cours, et le SYNHORCAT y participera. La prochaine Assemblée générale de l’HOTREC se tiendra à Athènes, en Grèce, les 17 et 18 octobre 2013.