05 11 05/11 2012

Europe

2012 : Le SYNHORCAT participe à l’Assemblée Générale de l’HOTREC

Les 25 et 26 octobre derniers, l’HOTREC organisait sa 65ème Assemblée Générale à Dublin, en Irlande. Les élections des membres du Conseil d’Administration (EXCOM) et du Comité SSD (Dialogue social sectoriel) ont été le point fort de ces deux journées riches en débats sur l’actualité européenne de notre secteur. Didier Chenet, président du Synhorcat, a été élu membre du Conseil d’Administration de l’HOTREC, avec 18 voix sur 22 pays votants. Il a assuré vouloir donner le meilleur de lui même pour défendre le secteur et porter les attentes de l’industrie hôtelière française au niveau européen. C’est une nouvelle marque, après sa nomination comme Administrateur d’Atout France, de reconnaissance du travail de fond, du sérieux et de la place majeure que prend chaque jour le Synhorcat dans les instances professionnelles et auprès des institutions. L’HOTREC a également accueilli un nouveau membre associé, l’association croate des hôtels (UPUHH). Une fois que la Croatie sera membre de l’Union européenne (1er juillet 2013), l’association deviendra membre à part entière de l’HOTREC. Deux nouveaux pays ont rejoint le système européen de classement hôtelier « Hotelstars Union », Malte et la Norvège, portant à treize le nombre de pays membres. La France a désormais le statut de « membre observateur » d’Hotelstars et prépare son adhésion en comparant les grilles de classement et en identifiant les principaux critères à aménager. La parole a été donnée aux associations nationales, pour présenter des dossiers débattus dans leur pays et intéressants les autres associations. Ainsi, le Synhorcat a présenté à l’Assemblée la proposition de loi du sénateur Marini « pour une fiscalité numérique neutre et équitable ». Plusieurs intervenants ont également fait le point sur l’actualité européenne en matière de distribution en ligne. Pour la France, Christophe Paluel-Marmont (1er Vice-président du Synhorcat) a rappelé la procédure toujours en cours à l’encontre des sociétés Expedia et TripAdvisor, ainsi que les actions menées de front par l’ensemble des organisations professionnelles françaises du secteur HCR. Des actions sont en cours au Royaume-Uni et en Allemagne. Le principe de la parité tarifaire a également été condamné en Californie. Une autre action pourrait être prochainement initiée aux Pays-Bas. L’HOTREC suivra l’évolution de ces procédures et pourrait initier une action au niveau européen en 2013. Une liste de bons réflexes pour développer ses ventes en direct a été présentée par l’HOTREC, et sera diffusée prochainement par le Synhorcat à ses adhérents. La question des droits d’auteur sera également centrale en 2013, car la Commission a publié une directive visant à encadrer leur gestion collective. Les principes de transparence, de négociation collective et de proportionnalité des tarifs seront particulièrement défendus. La Commission européenne s’est saisie du dossier de la sécurité incendie et lancera une consultation en 2013 sur la sécurité des services. L’HOTREC continue à promouvoir sa méthodologie MBS (Management, Bâtiment, Services) auprès de ses membres et des institutions. La Commission prépare également une proposition législative sur les taux réduits de TVA, attendue fin 2013. Elle consulte actuellement les parties intéressées, et l’HOTREC enverra une contribution afin de s’assurer que le texte ne portera pas atteinte aux intérêts de l’industrie hôtelière. La prochaine Assemblée générale de l’HOTREC se tiendra à Vilnius (Lituanie) les 16 et 17 mai 2013.