20 09 20/09 2017

Europe

Les réservations en direct en Europe

Les hôteliers européens de plus en plus libres de fixer les prix de leurs chambres ! En France la parité tarifaire est interdite depuis la publication de la loi Macron en août 2015 (Lire notre article suite à la promulgation de la Loi Macron). Depuis tous les hôteliers français peuvent décider de proposer des tarifs plus avantageux pour les réservations en directes. Les plateformes en ligne ne peuvent donc plus réclamer ni proclamer que les prix qu’elles affichent sont obligatoirement les plus bas.

La France a été le précurseur en Europe à adopter une telle loi, mais elle a été suivie par l’Autriche et l’Italie et aujourd’hui par la Suisse ! Lire ici le communiqué de presse de nos collègues de l’hôtellerie suisse : https://www.hotelleriesuisse.ch/fr/pub/verband/news/mm_bischof_ja.htm.

Avec l’Allemagne qui bénéficie aussi de cette situation grâce à leur jurisprudence, plus de 48% des nuitées dans les hôtels européens sont donc concernées par cette nouvelle liberté. Des lois similaires sont en cours de discussion dans d’autres pays comme en Belgique.

Les distributeurs en ligne notamment peuvent donc de moins en moins plaider la distorsion de concurrence entre Etats sur le marché unique européen. C’est une réelle victoire pour les hôteliers et cela doit les encourager à continuer à différencier leurs prix en fonction des charges associées aux réservations et ainsi offrir aux consommateurs le meilleur rapport qualité/prix.

Les hôtels européens pourront bientôt s’autoévaluer pour voir si leur stratégie de différenciation de prix encourage les réservations en direct, grâce au site bookdirect mis en place par l’HOTREC.

Affaire à suivre !