29 04 29/04 2015

Engagements de Booking

Avril 2015 : L’HOTREC suit la position du GNI sur les engagements Booking

Lors de l’Assemblée Générale de l’HOTREC, l’association européenne des hôtels, restaurants et cafés, les 23 et 24 avril dernier à Luxembourg, dont le GNI est membre à travers le SYNHORCAT et la FAGIHT, les engagements de Booking acceptés par les autorités de la concurrence de France, d’Italie et de Suède ont été au centre des discussions.

L’HOTREC a décidé d’adopter la même position que le GNI en France ! C’est donc l’ensemble des organismes professionnels du monde de l’hôtellerie au niveau de l’Europe qui refuse la parité restreinte au motif de son aspect anti-concurrentiel.
Le GNI, suivi par les associations professionnelles italiennes et suédoises, n’accepte pas les engagements de Booking, et envisage sûrement de faire appel afin de poursuivre la procédure engagée devant l’Autorité de la concurrence.

Vous trouverez ci-dessous le Communiqué de presse de l’HOTREC.
http://www.hotrec.eu/documents/document/20150424153728-statement_of_the_hotrec_ga_on_booking_com_commitments_x27__decision.pdf
Luxembourg / Bruxelles, le 24 avril 2015 : Les membres de l’HOTREC, l’association européenne des hôtels, restaurants et cafés, ont échangé leurs points de vue lors de la 70ème Assemblée générale à Luxembourg et se sont unanimement accordé sur les suites à donner aux décisions prises par les autorités nationales de la concurrence de France, Suède et Italie le 21 avril 2015 autour des engagements de Booking.com qui ont pour objectif de normaliser ces situations nationales concurrentielles autour des clauses de parité :
1. L’HOTREC souligne que les clauses de parité sont anti-concurrentielles ;
2. Le secteur européen de l’hôtellerie refuse de restreindre sa liberté de fixation de prix et conditions aux outils de communication hors ligne (comme le téléphone et le fax) ;
3. L’HOTREC n’est pas convaincu quant aux effets présumés positifs de ces engagements ;
4. L’HOTREC voit ces décisions comme une première étape mais encore insuffisante ;
5. L’HOTREC et ses membres prennent note qu’aujourd’hui, il y a deux approches officielles sur la scène européenne, concernant la question des clauses de parité au sein des contrats hôteliers : l’une basée sur la négociation de ces clauses en France, Italie et Suède et l’autre qui les interdit complètement, en Allemagne ;
6. Les membres de l’HOTREC vont envisager les possibilités de faire appel à ces décisions.

Que représente l’HOTREC ?
L’HOTREC représente le secteur des hôtels, restaurants et cafés au niveau européen. Le secteur représente 1,8 million d’entreprises dont 99% de PME (91% de micro-entreprises). Le secteur emploie 10,2 millions de salariés dans l’UE. L’HOTREC rassemble 42 associations nationales représentant le secteur dans 28 pays européens.

GNI
Le GNI est la seule Organisation Professionnelle indépendante au service des hôtels, cafés, restaurants, traiteurs organisateurs de réception et établissements de nuit indépendants et patrimoniaux. Didier Chenet est président du SYNHORCAT et du GNI, Claude Daumas, président de la FAGIHT est président délégué du GNI.


Contact presse :
GNI – Groupement National des Indépendants

Edwige HOUDART – e.houdart@synhorcat.com – 06 68 42 39 56
Catherine DE BRUYNE – contact@fagiht.fr – 06 09 67 44 47