30 10 30/10 2014

Economie collaborative

L’HOTREC : Une concurrence équitables dans l’économie collaborative !

A l’occasion de sa 69e assemblée générale, les membres de l’HOTREC (la fédération européenne du secteur de l’hôtellerie-restauration) ont adopté une prise de position appelant à une équité de traitement sur le marché de l’hébergement touristique.

L’HOTREC a en effet suivi avec inquiétude le développement très rapide de nouvelles plateformes Internet proposant des locations touristiques entre particuliers, ainsi que l’augmentation très forte de l’offre d’hébergements, et ce sans aucun contrôle.

Or, de nombreuses villes européennes font état de tensions sur le marché du logement : à Paris, au moins 20 000 logements ont été soustraits du secteur locatif traditionnel pour devenir des meublés touristiques. A Barcelone, des manifestations de résidents montrent également que des problèmes existent avec les copropriétés.

« Ces formes "clandestines" d’hébergement alimentent le travail et le commerce non déclarés, et peuvent être dangereuses pour les établissements agissant dans le cadre légal mais également pour la société toute entière, si elles échappent à tout contrôle » a déclaré Ramón Estalella, qui préside le groupe de travail de l’HOTREC sur ce sujet.

De nombreuses réglementations applicables aux acteurs « traditionnels », comme les règles fiscales, d’hygiène et de sécurité, d’information des consommateurs et de déclaration conformément à la Convention de Schengen, devraient également s’appliquer à ces loueurs.

Par conséquent, l’HOTREC et ses associations membres appellent à une équité de traitement dans le secteur du tourisme, afin d’assurer une concurrence juste entre les différents acteurs.

« Internet a considérablement modifié le fonctionnement du secteur touristique. L’explosion des plateformes en ligne et, en particulier, de nouvelles formes de services touristiques a modifié en profondeur le « business model » classique. » a conclu Christian de Barrin, directeur général de l’HOTREC.