16 07 16/07 2014

Contrôles d’hygiène

07/14 : Appel à plus de souplesse dans les contrôles alimentaires

La proposition de règlement de la Commission européenne sur les contrôles officiels dans la filière agroalimentaire vise notamment à rendre payants les contrôles d’hygiène menés dans les établissements de restauration.

L’HOTREC (fédération européenne des hôtels, cafés et restaurants) et l’UEAPME (qui représente les PME au niveau européen) considèrent que les Etats membres devraient conserver le choix de facturer ou non ces contrôles, en particulier aux PME et TPE.

Selon Kent Nyström, président de l’HOTREC, "beaucoup de petits établissements de l’hôtellerie-restauration ne peuvent pas se permettre de payer une nouvelle taxe. Ils ne comprendraient d’ailleurs pas que l’Europe impose cette taxe alors qu’ils fournissent des services strictement locaux."

Peter Faross, secrétaire général de l’UEAPME considère quant à lui que "l’obligation de facturer ces contrôles aux petits établissements de la filière serait clairement excessive et représenterait pour eux une charge insupportable. Les Etats membres devraient avoir la possibilité d’opter ou non pour la facturation des contrôles."

L’HOTREC et l’UEAPME appellent donc le Conseil de l’UE à suivre la position du Parlement européen qui permet aux Etats membres de décider s’ils factureront ou pas le coût de ces contrôles aux opérateurs.

[Site de l’HOTREC->http://www.hotrec.eu/newsroom/press-releases-1714/hotrec-and-ueapme-call-on-the-council-to-offer-flexibility-to-member-states-on-official-control-fees.aspx]