15 03 15/03 2019

Actualité 2019

L’entretien professionnel et bilan

QU’EST-CE QUE L’ENTRETIEN PROFESSIONNEL ?

Tous les 2 ans, l’entretien professionnel est un rendez-vous obligatoire entre vos salariés et vous. Il est destiné à envisager les perspectives d’évolution professionnelle de vos salariés et les formations qui peuvent y contribuer.

Ce rendez-vous essentiel participe à la qualité des relations de travail et vous permet de repérer les compétences disponibles, envisager les possibilités d’évolution de vos salariés, communiquer sur vos projets et préparer votre plan de formation.

Qui est concerné ?

L’entretien professionnel concerne tous les salariés, quelles que soient :

  • La nature de leur contrat de travail : CDI, CDD, contrat de travail temporaire, contrat aidé...
  • Leur durée de travail : temps plein ou temps partiel,
  • Leur ancienneté,
  • La taille de l’entreprise.

Les salariés sous contrat d’apprentissage ou de professionnalisation, qui ont la qualité de salariés, ne sont pas exclus de ces dispositions, même s’ils bénéficient par ailleurs d’un accompagnement dans le cadre de leur formation en alternance.

Comment le mettre en œuvre ?

L’entretien professionnel doit être organisé au moins tous les deux ans, pendant le temps de travail.

Afin qu’il soit utile et fructueux, un minimum de préparation s’impose :

  • Le responsable chargé de l’entretien (employeur, manager direct, responsable RH…) doit réunir l’ensemble des éléments d’information concernant le salarié (poste occupé, ancienneté, formations suivies, diplômes détenus, âge…), les possibilités d’évolution professionnelle dans l’entreprise…
  • Le salarié doit faire le point sur ses activités professionnelles, ses compétences (maîtrisées et à développer), ses souhaits de formation, de progression, …

L’entretien professionnel vise à :

  • Accompagner le salarié dans ses perspectives d’évolution professionnelle : qualifications, changement de poste, promotion, ...
  • Et identifier ses besoins de formation.

Le GNI vous propose un modèle d’entretien professionnel dont vous pouvez vous inspirer. N’hésitez pas à contacter Grégory HULIN par mail g.hulin@synhorcat.com ou au 01 42 96 60 75 pour obtenir le support de l’entretien.

Attention : l’entretien professionnel ne concerne pas l’évaluation du travail du salarié qui est effectuée dans le cadre de son entretien annuel.

UN ETAT DES LIEUX TOUS LES 6 ANS
Tous les 6 ans, l’entretien professionnel doit établir un bilan récapitulatif du parcours professionnel du salarié. Cet état des lieux permet de vérifier que le salarié a effectivement bénéficié des entretiens professionnels prévus au cours des 6 dernières années.

Il permet également de s’assurer qu’au cours de ces 6 dernières années, le salarié a :

  • Suivi au moins une action de formation,
  • Acquis un des éléments de certification professionnelle (diplôme, titre professionnel...) par la formation ou par une Validation des Acquis de l’Expérience (VAE),
  • Et bénéficié d’une progression salariale ou professionnelle.

Un compte-rendu de l’état des lieux est alors rédigé durant cet entretien et une copie est remise au salarié.

Dans les entreprises d’au moins 50 salariés, lorsque, au cours de ces six années, le salarié n’a pas bénéficié des entretiens prévus et d’au moins une formation autre qu’une formation obligatoire conditionnant l’exercice d’une activité ou d’une fonction, en application d’une convention internationale ou de dispositions légales et réglementaires, son compte personnel de formation, CPF, est abondé de 3 000 €.

Le contrôle est fait par les agents de contrôle de l’inspection du travail. Lorsque l’entreprise n’a pas opéré le versement lié à l’abondement ou a opéré un versement insuffisant, elle est mise en demeure de procéder au versement de l’insuffisance constatée. A défaut, l’entreprise verse au Trésor public un montant équivalent à l’insuffisance constatée majorée de 100 %