02 08 02/08 2018

Presse

Comment résister à la canicule ?

Vu dans Le Parisien

L’Institut national de recherche et de sécurité (INRS) estime, qu’à partir de 33 °C, les risques sont importants pour la santé des travailleurs. Légalement, les cuisiniers, comme tous les salariés, ont un droit de retrait si leur employeur n’a pas pris les mesures nécessaires pour protéger leur santé. En période de fortes chaleurs, les restaurateurs sont soumis à deux obligations : assurer la ventilation et l’aération de leurs locaux et mettre gratuitement à disposition de leur personnel des boissons fraîches.

Certains restaurateurs décident toutefois d’aller plus loin, à l’image de Vincent Sitz, un ancien cuistot, qui gère aujourd’hui plusieurs établissements à Paris. 

Soucieux de « réduire la pénibilité de ses employés », Vincent Sitz, a fait installer, dans la cuisine de son dernier restaurant, « Baltard au Louvre » (Paris Ier), le nec plus ultra des équipements de cuisine.

Hotte, plancha et plaques à induction, condenseurs (sorte de tube qui permet de refroidir l’air) : cet équipement permet de réduire considérablement la température en cuisine. Un investissement qui a un coût : « 30 % plus cher que du matériel classique », selon le restaurateur. « Mais les caisses d’Assurance maladie subventionnent entièrement le surcoût de ces installations, souligne Vincent Sitz. Il faut juste pouvoir avancer la somme. »

L’intégralité de l’article ici.