15 01 15/01 2014

Actualités

Une année 2013 morose

Le SYNHORCAT effectue chaque trimestre une enquête avec l’OBSERVATOIRE I+C sur la situation économique du secteur des hôtels, cafés, restaurants. Vous trouverez cette enquête détaillée ainsi que la synthèse en pièce jointe.

Pour résumé, la stabilisation de la situation économique française amorcée au cours de la saison estivale se confirme en fin d’année 2013. Conséquence directe du faible niveau de l’inflation enregistré en 2013, la confiance des ménages se redresse au cours de la seconde partie de l’année. Le marché du travail continue toutefois de se détériorer et la pression fiscale reste forte, ce qui pourrait peser sur cet indicateur début 2014.

Sur l’ensemble de l’année 2013, l’activité de la filière HCR apparaît morose. La tendance annuelle s’établit à 3,5 %. Le chiffre d’affaires de la profession se replie de - 3 % sur l’ensemble des métiers au cours du 4ème trimestre 2013 par rapport au même trimestre de l’année précédente. Comme lors de la saison estivale, seule l’hôtellerie (hors hôtels-restaurants) bénéficie d’une progression d’activité ce trimestre (+ 2,5 %). La baisse du chiffre d’affaires reste modérée pour les hôtels-restaurants (- 2,5 %). Les cafés-bars, les traiteurs ainsi que les restaurants affichent des reculs plus marqués (proches de - 3,5 %). La baisse s’avère encore plus significative pour les brasseries, à hauteur de - 5 % au cours du trimestre sous revue.

Selon Didier CHENET « L’année 2014 s’annonce mal avec des perspectives de recul de l’activité dans toute la France surtout dans les régions qui sont encore plus touchées que les grandes villes par la morosité ambiante et les mauvaises perspectives de croissance. Les Français sacrifient en premier leurs dépenses de loisirs et en particulier les repas au restaurant ainsi que les séjours hôteliers.
Le pessimisme ambiant, la hausse de la TVA sont à n’en pas douter des facteurs aggravants
. »