11 02 11/02 2016

L’agenda du SYNHORCAT

Le GNI a rencontré Martine Pinville, Secrétaire d’État chargée du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Economie sociale et solidaire, auprès du ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique

Didier Chenet, Président du GNI et président du Synhorcat,
Claude DAUMAS, président délégué du GNI et président de la FAGIHT,
Philippe QUINTANA, président délégué du GNI et président du CT-CHRD,
Laurent FRÉCHET, Président des Restaurateurs du Synhorcat,
et
Franck TROUET, Directeur Général du Synhorcat

ont rencontré Mme la Ministre PINVILLE ce jeudi 11 février 2016 à 17 h 00 dans le bureau de la Ministre au Ministère de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique – 4ème étage

Les sujets abordés : le caractère illégal de l’activité de restauration à domicile à laquelle de nombreux concitoyens se livrent désormais au moyen des plateformes numériques.

Le GNI demande officiellement :
- d’interdire de toute urgence l’activité illégale et dangereuse de ces restaurateurs clandestins sauf à ce qu’ils justifient au préalable de leur capacité à respecter l’ensemble des dispositions précitées ;
- et de mettre en demeure les plateformes numériques qui aident et assistent ces restaurateurs clandestins dans leur activité de rappeler expressément sur leurs sites l’impératif respect de ces obligations légales et règlementaires sauf à encourir une fermeture à l’instar de celle notifiée dernièrement par la DGAC aux sites de coavionnage au motif de leur dangerosité en l’absence de certificat de transport aérien et de licence d’exploitation .
Le respect de la santé de nos concitoyens et touristes est une exigence à laquelle nul ne saurait se soustraire dans son activité.