25 05 25/05 2018

Actualités

Le GNI auditionné sur le thème "sport & tourisme" dans le cadre du Conseil Interministériel du Tourisme (CIT)

Mercredi 23 mai, Didier Chenet et Franck Trouet ont été auditionné dans le cadre du Conseil Interministériel du Tourisme (CIT) dont le thème était "sport et toursime" par :
- Pascale ROQUE, Directrice Générale de Pierre et Vacances Loisirs, - Benjamin DIRX, Député de la 1ère circonscription de Saône et Loire,
- Laurent QUEIGE, Délégué Général du Welcome City Lab,
- Patrick DOUSSOT, Vice-Président de l’Office du Tourisme du Touquet.

Le GNI a ainsi demandé :

1. Maximiser et pérenniser les retombées touristiques des grands événements sportifs sur tout le territoire (limiter les effets d’éviction, répartir les visiteurs, allonger les temps de séjour, travailler sur l’audience etc.)

- Intégrer les professionnels du tourisme dans les instances d’organisation des évènements sportifs.

A titre d’exemple :
Pour les JO 2024 le Comité d’organisation a demandé au GNI, 1ère organisation sur Paris, de fédérer ses hôteliers afin qu’ils mettent à disposition un certain nombre de chambres d’hôtel à prix fixe. Les prix sont garantis aux hôteliers.
Cette bonne pratique doit être étendue aux cafés bars brasseries et restaurants.
Nous ne voulons pas que se renouvelle la mauvaise expérience de l’Euro 2016 pour lesquels les grands distributeurs de boissons ont pu signer des partenariats d’exclusivité au détriment de nos professionnels.

- Veiller à l’image de la France dans la signature des partenariats en privilégiant les partenaires représentants les traditions et savoir-faire français. Ex : Macdo : 1er restaurant de France !

2. Impulser une dynamique d’innovation afin d’améliorer l’expérience des visiteurs

- Mettre en place une plateforme numérique dédiée permettant aux supporteurs et à leurs familles, amis, d’organiser et de réserver l’ensemble de leur séjour : transports, hébergements, restaurations, visites (monuments) et autres activités : shopping, activités sportives...
Cette plateforme permettra de réduire les frais de commissions des intermédiaires et donc les coûts de déplacement des supporteurs.
Les hôtels, les restaurants, les cafés, etc. pourront venir y déposer leurs offres spécifiques…

- Améliorer la mobilité des supporteurs et des familles :
—Expérimenter pendant les grands évènements sportifs l’ouverture des transports en commun 24/24.
—Mettre en place un système de navettes entre les hôtels partenaires et les lieux des évènements ?

3. Favoriser les effets d’entrainement sur d’autres secteurs (tourisme de shopping, tourisme sportif, tourisme d’affaires etc.)
-Elargir les plages d’ouverture des monuments et des musées,
-Proposer des tarifs de visite variant selon la fluctuation des visiteurs.

4. ou encore renforcer les politiques engagées pour améliorer l’accueil des visiteurs (connectivité, formation etc.).
Assurer un accès à Internet sur tout le territoire
et en particulier dans les transports,les lieux publics et les stades.

-> Se donner les moyens de nos ambitions en débloquant le budget utile en termes de promotion de la destination France et des villes hôtes.