12 07 12/07 2017

Actualités

Il faut protéger nos bistrots et nos terrasses !

Une belle initiative soutenue par le GNI-Synhorcat

Le constat d’Alain Fontaine est sans appel ; « les vrais bistrots et les terrasses parisiennes sont en danger voire en voie de disparition. Un bistrot est un établissement ouvert toute la journée du matin au soir. Il existe depuis des décennies, il a un passé, c’est un lieu de vie. Bistrots et terrasses relèvent de l’art de vivre à la parisienne ! C’est le premier de tous les réseaux sociaux, celui où on a inventé la façon de se faire des amis, à partager autour d’un verre ou d’une table conviviale ! On y boit du vin de petits producteurs, on y mange l’œuf mayo au comptoir ! Ils font partie de notre patrimoine c’est la Paris de Michel Audiard, de Georges Simenon, de Maurice Chevalier ! Il a une odeur, une âme ! Nos terrasses sont aussi de véritables monuments historiques, ce sont celles d’Hemingway, de Simone de Beauvoir ! C’est aussi celui que le touriste recherche ! »

C’est donc fort de ce constat que le projet de créer une association pour protéger les bistrots et les terrasses est né. Il s’agit de les valoriser et ainsi augmenter ce patrimoine culturel, augmenter la fréquentation de ces lieux tout en pérennisant et en augmentant la valeur des fonds de commerce. Cette association a pour objet de faire inscrire ce patrimoine par l’Unesco. Il s’agit de proposer une charte à laquelle les établissements concernés pourraient adhérer. Si le bistrot ou la terrasse sont reconnus historiques alors ils pourraient bénéficier du classement et passer sous protection de l’Unesco. Ce dispositif devra être peu contraignant pour les exploitants qui pourraient également renoncer à ce classement à leur guise.

Nous ne manquerons pas de vous tenir informé(e) de cette initiative.