04 12 04/12 2017

Actualités

Création de l’Association pour l’inscription au patrimoine immatériel de l’UNESCO des bistrots et terrasses en tant qu’art de vivre à Paris

1/1

Le patrimoine culturel français est particulièrement riche et il est un bien collectif pour chacun d’entre nous.

Ce dernier se définit en bien matériel ou immatériel ayant une importance historique ou artistique et ces biens culturels sont préservés, restaurés, sauvergardés et montrés au public.

En ce qui concerne le patrimoine immatériel, celui-ci peut revêtir différentes formes : chants, coutumes, danses, traditions gastronomiques, jeux, mythes, petits métiers...

Le patrimoine fait appel à l’idée d’un héritage légué par les générations qui nous ont précédées et que nous devons transmettre intact ou augmenté aux générations futures, ainsi qu’à la nécessité de constituer un patrimoine pour demain.
Ce patrimoine relève du bien public et du bien commun.

Aussi en complément des patrimoines culturels immatériels français déjà inscrits, il a été créé la présente association qui a pour mission de faire inscrire au patrimoine immatériel de l’UNESCO les bistrots et les terrasses de Paris pour leurs arts de vivre qu’ils représentent. En effet, depuis le XIXème siècle, les bistrots et terrasses parisiens sont des lieux de rencontres et d’échanges entre les habitants et ont marqué l’histoire culturel populaire des parisiens. Les bistrots, historiquement lieu de passage, sont aujourd’hui de véritable espaces de détente, de discussions, de débats.

L’association réunira en son sein des professionnels et personnes qualifiés qui sont intéressés à faire reconnaitre cette dimension de patrimoine culturel immatériel.
Cette inscription s’inscrira dans le cadre de la convention pour la sauvegarde du patrimoine immatériel adopté le 17 octobre 2003 par l’UNESCO.

Une fois cette inscription réalisée l’association pourra proposer une labélisation avec une charte pour, d’une part les bistrots parisiens, et, d’autres parts les terrasses parisiennes afin de pérenniser ce patrimoine immatériel.