23 12 23/12 2016

Actualités

C’est avec soulagement et satisfaction que les...

Le décret relatif à la publication des contrôles d’hygiène est paru !

C’est avec soulagement et satisfaction que les élus du GNI ont pris connaissance du décret relatif à l’affichage des résultats des contrôles d’hygiène. En effet, voilà quelques mois il était question de rendre public par voie d’affichage sur les devantures des restaurants les résultats des contrôles d’hygiène, bons ou mauvais. Or, quand on sait qu’un carreau ébréché, ou qu’un papier essuie-mains posé sur un plan de travail constituent une non-conformité au même titre que le non –respect de la chaine du froid, il n’était pas concevable pour le GNI de laisser résumer l’état sanitaire d’un restaurant, après contrôle, par un smiley ou bien encore trois ou quatre appréciations, sujettes à interprétation par le consommateur.

Attention, ne nous méprenons pas, nous sommes bien évidemment tous convaincus de la nécessité du respect des règles d’hygiène en restauration et de l’importance d’un contrôle indépendant, dans l’intérêt de tous. Néanmoins nous avons toujours pensé que ces contrôles en matière d’hygiène doivent servir à corriger les éventuels points de non-conformité au plus vite et non pas être un outil de communication à destination du consommateur.

De plus, quand on sait combien la fréquence des contrôles est aléatoire (tous les trois ans en moyenne à Paris et tous les dix ans en province), il n’était pas question de supporter une mauvaise appréciation pendant des années…et ce, malgré les travaux effectués ! Nous avons toujours demandé à ce qu’on nous laisse la possibilité de rectifier rapidement les points de non-conformité et que l’administration repasse rapidement pour constater que les choses ont bien été corrigées. Le GNI s’est donc mobilisé pour refuser cette nouvelle contrainte que représentait le dispositif d’affichage proposé voilà quelques mois, à la fois inadapté et stigmatisant pour les restaurateurs.

Nous avons interpellé le gouvernement sur cette nouvelle contrainte. Les restaurateurs représentés par le GNI se sont toujours conformés aux obligations répondant à des exigences de santé publique, les seules compréhensibles et justifiées, mais quand c’est trop c’est trop ! Il était inacceptable de voir imposer aux professionnels de la restauration une obligation de plus alors même que des restaurants clandestins se développent en dehors de toute légalité au vu et au su de tous ! Pourquoi nous demander d’afficher nos résultats des contrôles d’hygiène quand, dans le même temps, on laisse des restaurants clandestins servir des repas sans règles d’hygiène, sans contrôle et proposer de l’alcool sans licence ? Nous avons donc demandé au gouvernement d’avoir l’intelligence de comprendre la situation de nos professionnels.

Notre mobilisation a porté ses fruits comme le démontre le décret relatif à la publication des résultats des contrôles d’hygiène. Pour les contrôles effectués à compter du 1er mars 2017, les résultats seront affichés durant un an sur les sites internet des ministères chargés de l’agriculture et de la consommation, l’exploitant sera informé de la note et aura 15 jours avant sa publication pour faire part de ses observations.

Nous mettons à votre disposition toutes les informations utiles et relatives à ce décret que vous retrouverez en cliquant ici.

Laurent Frechet, Président des restaurateurs