24 11 24/11 2016

Actualités

Assouplir ses conditions d’annulation et de remboursement pour faire venir et revenir nos touristes

Chère adhérente, Cher adhérent,

Afin de faire venir et revenir nos touristes, le GNI vous encourage à assouplir vos conditions d’annulation et de remboursement.

Mobilisé depuis des mois pour pallier aux conséquences désastreuses des baisses de fréquentation sur le secteur hôtelier, le GNI a d’ores et déjà obtenu du gouvernement des avancées significatives comme le déblocage des 42, 7 millions d’euros affectés au renforcement de la sécurité des touristes et des 10 millions d’euros pour assurer la promotion de la destination France.

Néanmoins, parce que nous ne pouvons pas tout attendre de l’Etat, le GNI estime de son devoir d’apporter des solutions pour encourager les touristes à venir ou revenir en France !
Aussi, parce que les conditions d’annulation et de remboursement des séjours réservés peuvent être dissuasives pour une clientèle touristique notamment étrangère, le GNI invite l’ensemble des hôteliers à assouplir leurs conditions d’annulation d’un séjour réservé, en cas de raisons imprévues et non liées au client.

Vous restez libres de définir vos conditions générales de vente. Mais force est de constater qu’aujourd’hui le taux de conversion des réservations avec des conditions d’annulation assouplies est plus important que celles n’offrant pas une telle facilité aux clients. C’est pourquoi nous vous préconisons de proposer aux clients désireux d’annuler leur réservation, un report de leur séjour. Ce report pourra intervenir dans un délai d’une année à compter de la date de ladite annulation ou du séjour initial, sans frais ni pénalité.
La date de report sera fixée conjointement par le client et l’hôtelier, en fonction des disponibilités et tarifs de l’hôtelier ainsi que des souhaits du client.

Cette démarche vise à améliorer les conditions d’accueil des touristes, à faciliter leurs démarches et leurs relations avec les hôteliers et à les rassurer en cas d’annulation quant à la perte de l’argent versé lors de leur réservation. Cette nouvelle mesure présente l’avantage pour les touristes d’être une véritable garantie de confiance et de sérénité au moment de leur réservation hôteliere et, pour vous, hôteliers, de faire progresser significativement le taux de conversion de vos réservations.

Pour affermir son engagement, le GNI a signé aux côtés des deux autres organisations professionnelles de l’hôtellerie française, une déclaration recommandant aux hôteliers de proposer ce report. Pour Didier Chenet, ”cette déclaration est un engagement fort pour le renforcement de la compétitivité de l’offre hôtelière et nous invitons tous nos hôteliers à le mettre en oeuvre dans l’intérêt de leurs clients comme du leur. Le message adressé à nos clients est bel et bien : Venez en France en toute confiance et sérénité !

Geneviève BAHLER
Présidente de la branche des hôtels