04 04 04/04 2017

Vu dans la presse

Alim’Confiance : le point de vue du GNI-SYNHORCAT

Date MédiaTitre et lien hypertexteRésumé
03/04/2017RTL / Le Grand SoirAlim’confiance : "Si l’établissement représente un risque, il est fermé"Laurent Fréchet était l’invité du Grand Soir sur RTL hier soir
03/04/2017JT 19/20 France 3 Paris IDFRetrouvez le reportage et l’intervention d’Alain Fontaine à la 9’06
03/04/2017France Bleu ToulouseAlim’confiance en Haute-Garonne : un syndicat de professionnels scandaliséInterview de Philippe Belot
03/04/2017France InfoHygiène : publication des notes des restaurants, abattoirs, supermarchés ou cantines contrôlés« Les contrôles oui, la transparence non. Comme pour chaque foyer, il y a des jours où l’appartement est bien rangé et d’autres, où il l’est moins. C’est vrai aussi pour un restaurant et cela ne veut pas dire qu’il est dangereux, sinon il serait fermé. Mais la note peut être dégradée. » pour Laurent Fréchet
03/04/2017CapitalAlim’Confiance : découvrez la liste des premiers restaurants épinglés pour leur mauvaise hygièneLaurent Fréchet, du syndicat professionnel GNI-Synhorcat, estime que les contrôles devraient justement être plus réguliers, tous les ans. “Les contrôles oui, la transparence non”, affirme-t-il auprès de France Info. “Comme pour chaque foyer, il y a des jours où l’appartement est bien rangé et d’autres, où il l’est moins”.
03/04/2017France soirRestaurants, abattoirs, supermarchés : les notes d’hygiène des établissements alimentaires affichées sur InternetPour Laurent Fréchet, syndicat professionnel GNI-Synhorcat, le contrôle doit être assuré mais la transparence peut être trompeuse : "Les contrôles oui, la transparence non. Comme pour chaque foyer, il y a des jours où l’appartement est bien rangé et d’autres, où il l’est moins. C’est vrai aussi pour un restaurant et cela ne veut pas dire qu’il est dangereux, sinon il serait fermé. Mais la note peut être dégradée", analyse-t-il.