17 06 17/06 2015

Prêt de modernisation de la restauration

400M€ d’investissements pour le secteur de la restauration d’ici à 2018

Lors de sa participation au Salon #Planète PME, le Président de la République a lancé un dispositif pour favoriser les entreprises du secteur de la restauration : le prêt de modernisation de la restauration (PMR).

Au total, le dispositif devrait pouvoir générer 400M€ d’investissements pour le secteur de la restauration d’ici à 2018.

Il s’agit d’une enveloppe de prêts, d’un montant de 40 000€ à 600 000€, dédié aux établissements du secteur de la restauration pour financer des investissements de modernisation, de mise aux normes ou d’équipements (matériel, numérique ou immatériel).

La maturité de 6 ans du prêt, dont un an de différé d’amortissement en capital, permet de réduire la charge financière de l’entreprise pendant la durée des travaux, qui s’accompagnent souvent d’une baisse du chiffre d’affaires.

Le taux fixe est aussi un avantage pour les bénéficiaires du prêt. Par ailleurs, aucune garantie n’est prise, ni sur les actifs de l’entreprise, ni sur le patrimoine du dirigeant.

Le prêt de Bpifrance sera accompagné d’un prêt d’une banque privée (ou d’un investissement en fonds propres) d’un montant au moins équivalent (règle dite du « 1 pour 1 », alors que dans sa version antérieure, le cofinancement devait être au moins du double du montant du prêt).

Le PMR a été élaboré par Bpifrance, sous l’égide du ministère de l’Economie, avec la participation active de la FAGIHT et du SYNHORCAT.

Le GNI était présent à l’occasion de la signature entre BPI France et le Gouvernement de la convention du Prêt Restauration.

Source : http://www.elysee.fr/assets/Uploads/Telecharger-le-dossier-de-presse.pdf